AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 -Les races

Aller en bas 
AuteurMessage
MJ
Admin
avatar

Messages : 168
Date d'inscription : 26/07/2008

MessageSujet: -Les races   Dim 12 Oct - 1:16

Ici seront présentées les races intelligentes et conscientes jouables dans l'univers d'Ermaghest, chaque présentation est composée d'une fiche donnant des informations diverses sur la race, et d'un petit texte d'introduction vous permettant de vous familiariser avec chaque peuple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://systema4321.forumactif.org
MJ
Admin
avatar

Messages : 168
Date d'inscription : 26/07/2008

MessageSujet: Re: -Les races   Dim 12 Oct - 14:54

Les Humains:



Nom: Nom scientifique: Homo Sapiens. Nom commun: Humanité, Humains, l'Homme. (prononcer: U-ma-ni-té, U-main et O-me)
Système: Système solaire.
Planète Natale: : Planète Terre, rayon équatorial de 6.378 kilomètres environs. Gravité à la surface de 0,99 G, les températures vont de -89°C à 60°C, avec une moyenne de 15°C. 71% de sa surface est recouverte d'océans d'eau salée, le reste constitué en 5 grand continents, îles et quelques étendues d'eau douce. L'atmosphère est composée de 78% d'azote et de 20% d'oxygène environ. C'est la troisième planète la plus proche du Soleil (naine jaune.) Elle possède un satellite: la Lune.
Planète Mère: Planète Terre, pour la CHT.
Ancienneté: 200.000 ans environs
Condition de vie:: Les Humains ont besoin d'oxygène et d'eau.
Régime alimentaire: Omnivore.
Description Physique: Homo sapiens peut être présenté sommairement comme étant un mammifère terrestre ; dressé sur deux membres inférieurs, qui constituent la base de son corps, en proportion environ de moitié, prolongés, en haut, par le tronc, le cou, puis la tête. Disposant de deux membres supérieurs, se terminant chacun par une main, ce qui lui permet de saisir et manipuler; disposant d'organes sexuels ; à la couleur de peau empruntant les degrés du noir, du marron, du beige ou du rosé, pouvant être recouvert de poils par endroits, de forme allant du frisé au lisse et dont la couleur est, indépendamment de la couleur de la peau, de teintes noire, brune, blonde, rousse ou blanche ; aux yeux aux teintes du marron, du bleu, du vert ou du gris…
Conditions biologiques: les Humains ont un temps de gestation de +/- 9 mois. Après la naissance, le petit Humain grandit jusqu'à l'âge moyen de 18 ans (moyenne des deux sexes) et est alors considéré comme un adulte. La maturité sexuelle est considérée comme atteinte aux alentours de 14 ans, pour une espérance de vie actuelle d'environ 95 ans. Ils sont d'une taille à l'âge allant généralement de 1,40 à 2 m. Ils tolèrent des températures situées entre -20°C et 40°C, la température externe optimale étant 18°C environs. Les Humains sont dotés de deux mains comprenant chacune 5 doigts avec pouce opposable. Ce sont des créatures à sang chaud.
Relations avec les autres races: (il est à noter que c'est là la vision générale du gouvernent, non du peuple, sauf précision inverse)
Kralls: les Humains ne ressentent, d'une manière générale, que mépris pour les Kralls. Le fait qu'ils soient les "derniers arrivés" et leur culture tribale les font passer pour arriérés aux yeux des natifs de la Terre. D'une manière générale, bien que les Humains soient persuadés de pouvoir les vaincre en guerre ouverte, les Kralls, violents et brutaux sont craints pour leur force et leurs prouesses sur le champ de bataille, de manière individuelle. Cependant, la tolérance reste de rigueur.
Umolans: il n'y a rien que les Humains détestent plus que les Umolans. Leur manière de vivre, en parasitant, est un peu comme une vieille phobie de l'Humanité: l'idée d'être assaillis par une horde de créature microscopique se délectant de leur cerveau pour prendre contrôle de leur corps n'est pas pour leur plaire. De plus, leurs actions durant la Guerre des Apostats, et leurs nature de conspirateurs les font passer pour de la véritable vermine à éliminer à tout prix. Les Humains les craignent, mais la haine farouche, presque viscérale, qu'ils leur porte est prédominante, même si la tolérance reste de rigueur, un Humain évitera le plus possible de frayer avec un Umolan.
Emidyns: suspicieux, les Humains ont toujours eut des doutes sur les véritables intentions des Emidyns, ne comprenant pas leur apparent "désintérêt" quand au profit et au pouvoir. Cependant, quelques siècles de collaboration sans réelles anicroches, si ce n'est durant la Guerre des Apostats, les font finalement voir comme étant l'espèce la plus tolérante. Les Humains se mettent, à leur tour, à s'intéresser aux Emidyns, culturellement et historiquement parlant. D'une manière générale, les populations Humaines ont un regard positif sur les Emidyns, les considérant un peu comme les "joyeux drills" de l'espace.
Faïdins: les Humains ne savent toujours pas réellement comment agir envers les Faïdins. Les ressemblances physiques et biologiques semble compatible pour une cohabitation totale, mais les différences d'esprit, de moral, et de technologie les éloigne plus sûrement. Ainsi, la puissance des Faïdins impressionne t-elle au plus haut point les Humains, plus encore depuis la Guerre, et leur Empire leur octroie l'admiration des populations de la CHT. Cependant, l'esprit Faïdin et leur toute-puissance font qu'au final, les Humains admirent, craignent et ressentent un sentiment d'animosité envers les Faïdins, incompris, mais, d'une certaine manière adulés.
Bolbocks: l'attitude isolationniste, et asocial envers les autres races, font des Bolbocks des êtres mystérieux aux yeux des Humains. Il y a un certain respect pour leur tentative de préservation pacifique, et surtout pour leur alliance dans la Coalition au début de la Guerre des Apostats, mais le sentiment général reste mitigé, les Bolbocks étant considérés comme des êtres capricieux, égoïstes, ne désirant pas partager l'univers avec les autres, ceci couplé au fait que ces derniers soient un peuple aquatique en font des entités véritablement très bizarres pour les Humains.
Yanghelaenee: juste derrière les Umolans, sur la place de deuxième race la plus honnis de l'univers trônent les Yanghelaenee. Leur arrivée tonitruante dans l'espace local ayant pour suite la Guerre des Apostats ainsi que leurs nombreux massacres de colonies Humaines leur ont valut le surnom de "Criquets-massacreurs". L'agressivité naturel de l'Essaim conscient et son attitude expansionniste les font passer pour une menace réelle, et un danger bien plus présent qu'une possible manipulation politique Umolane. Le principe même d'une colonie géante et intelligente de fourmis et autres créatures insectoïdes à aussi le don de déranger l'opinion publique...
Système Politique: L'humanité est passée par de nombreux système politique, qu'il s'agisse de chefferie, de monarchie, de guilde, théocratie, jusqu'à la démocratie. De nos jours, l'humanité se retrouve principalement dans un système politique nommé la "Confédération Humaine de la Terre", une république fédérale regroupant plusieurs planètes dans plusieurs systèmes solaires. On ne fait pas réellement état d'entités étatiques indépendantes de la CHT, mais de divers groupes de pirates. En fait, chaque planète élit un président tous les 8 ans. Ces présidents font tous partis du Conseil de la Confédération Terrienne. Chaque colonie, chaque planète a un représentant, sauf la Terre, qui en a deux. Ce Conseil élit tous les 8 ans un Représentant général, qui fait office de président. Il lui est accordé les pouvoirs militaire dans leur ensemble, sans devoir en référer au Conseil en dernier recours. Pour le reste, il est considéré comme ayant deux voix pour les votes du conseil.



D'une manière générale, les Humains sont semblable à ce que nous sommes aujourd'hui. Leur taille a légèrement évoluée, les doigts de pieds, devenus inutile à cause des chaussures, disparaissent peu à peu (c'est un changement vraiment très progressif), ainsi que les canines, inutile puisque la viande est pré-coupée avant d'être ingérée.
L'Humanité possède à peu près le même esprit que de nos jours, certains cherchent la gloire, la richesse, le pouvoir, sans se préoccuper d'autres choses, alors que certains cherchent à aider les leurs, survivre, à apporter de la joie... bref, l'Humanité comporte des ordures et des gens "bons". Les changements d'esprit sont dû à la découvert de l'espace et d'autres espèces, d'une manière général, les gens se sentent en "danger", en proie au doute: l'Humanité n'a jamais été maîtresse de son destin, mais cette impression de ne rien pouvoir faire se développe plus encore à présent. Des changements socio-culturels ont aussi eut lieux, entre autre, le sexisme et le racisme entre Humains n'est plus du tout à l'ordre du jour. Les Femmes comme les hommes ont la même place dans le travail, exemple d'un travail que l'on voit comme plutôt viril: les techniciens dans les vaisseaux et les soldats sont sont maintenant hommes comme femmes, sans distinctions aucune (bien qu'il y ait moint de femmes soldats que d'hommes, d'une manière générale).
L'Humanité est sous le régime de la Confédération Humaine de la Terre, ou CHT. Cette entité politique a été mise en place peu après les débuts de la grande exploration spatiale. C'est un régime assez autoritaire, plus qu'une démocratie de notre époque, et qui repose sur le contrôle qu'il exerce d'une poigne de fer sur les Humains. Il est peu critiqué et largement accepté, en ces temps de doutes, les gens reconnaissent l'utilité, la nécessité même, d'un gouvernement fort.
Technologiquement parlant, la progression est restée sur le même genre de chose: la mécanisation, la miniaturisation de certaines choses, c'est une technologie qui n'est pas forcément la plus respectueuse de l'environnement, mais qui reste efficace.
Militairement parlant, les armes sont restées du même genre: des armes balistiques, basées sur des technologies bien plus efficace que celles de nos jours. Par exemple, si les vaisseaux de la flotte de la CHT sont équipés de canons utilisant l'effet de Gauss, les soldats de l'infanterie ne sont pas en reste, chaque arme est ainsi produite.
L'ambition de l'Humanité est de ne pas être dépendante des autres races, d'assurer sa pérennité: certains en profite pour amasser du pouvoir, et la plupart trouve ça normal. D'une manière général, le conseil de la CHT cherche avant tout à devenir plus puissant, à ne plus être dans une position de crainte vis à vis des autres espèces. Mais, l'Humanité étant ce qu'elle est, chacun à ses propres ambitions et la corruption n'est pas rare.


Dernière édition par MJ le Jeu 16 Oct - 16:10, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://systema4321.forumactif.org
MJ
Admin
avatar

Messages : 168
Date d'inscription : 26/07/2008

MessageSujet: Re: -Les races   Dim 12 Oct - 17:16

Les Kralls:



Nom: nom scientifique: Sauraskepsèspagiès. Nom commun: Les Kralls, Krall, l'az-Krall. (prononcer Croc-le, et As-Croc-le))
Système: Nubrillon-C
Planète Natale:: Planète Eskamal, rayon équatorial 7.274 kilomètres environs. Gravité à la surface de 1.74 G, les températures vont de 4°C à 56°C, avec 29°C de moyenne. 84% de sa surface est recouverte d'océans d'eau salée et d'étendue d'eau douce, le reste étant constitué d'un grand continent, d'une île de grande taille, trop petite cependant pour être considérée comme un continent, et de plusieurs archipels. Son atmosphère est composée de 64% d'azote 26% d'oxygène, 4% d'hydrogène environ. C'est la planète la plus proche du Gézane (Naine rouge). Elle possède 4 satellites: le plus proche Imikro est visible de jour comme de nuit, depuis le continent principal puisqu'il tourne autour de la planète aussi vite que celle-ci sur elle même, le second, Balnator n'est jamais visible depuis la surface, le troisième Mi, est généralement visible la nuit, et le quatrième, le Furn est d'une taille assez imposante pour avoir une atmosphère, aussi faible soit-elle.
Planète Mère: Panète Eskamal.
Ancienneté: 183.000 ans environs
Condition de vie: les Kralls ont besoin d'eau, d'oxygène et de consommer du Kétran au moins une fois par mois (standard). Il s'agit d'un animal que l'on ne trouve que sur la planète Eskamal et qui contient une variété particulière de magnésium, la seule en fait que les Krall peuvent ingérer. Si ils restent sans en manger, ils souffrent de tous les effets lié au manque de magnésium.
Régime alimentaire: Carnivore.
Description Physique: Sauraskepsèspagiès est présenté comme un reptile terrestre ; il est dressé sur deux membres inférieurs qui constituent la base de son corps, en proportion environ de moitié, prolongés en haut, par le tronc qui est lui même prolongé par la tête, sur le devant. Disposant de deux membres supérieurs, se terminant chacun par une main ; disposant d'organes sexuels ; la couleur des écailles empruntant tous les degrés du gris ; aux yeux oranges ou verts ; il est naturellement courbé ; le torse musculeux est en fait plus haut que la tête et doté de deux à cinq paires d'excroissances osseuses située symétriquement sur le haut du dos ; les bras sont assez long et, eux aussi, doté de zéro à quatre excroissances osseuses aux niveau des coudes ; les femelles tendant à en posséder moins que les mâles.
Conditions biologiques: les Kralls sont des Ovipares, c'est à dire qu'ils pondent des œufs, mais ne les incubent pas (contrairement aux oiseaux terrestres, par exemple.) Le temps d'incubation moyen est de 5.600 degrés-jour, c'est à dire qu'avec la température moyenne de 29°C de la planète Eskamal, un œuf mettra 193 jours avant d'éclore. Après l'éclosion, le petit Krall subit une croissance de son organisme jusqu'à l'âge moyen de 9 ans, indépendamment du sexe, mais n'est alors pas considéré comme un adulte. Le Krall atteint la maturité sexuelle à l'âge de 9 ans, lorsqu'il termine sa croissance et a une espérance de vie atteignant 88 ans. Ils sont d'une taille à l'âge adulte généralement comprise entre 2m00 et 2m30, mais leur posture étant naturellement recourbée, ils n'ont qu'une taille apparente d'1m70 à 1m90 pour 150 à 200 kilos en moyenne. Ils tolèrent des température située entre 12°C et 50°C, la température externe idéale étant de 23.4°C. les Kralls sont dotés de deux mains de 4 doigts terminées par de grandes griffes et doté de pouces opposables. Ce sont des créatures à sang froid.
Relations avec les autres races: (il est à noter que c'est là la vision générale du gouvernent, non du peuple, sauf précision inverse)
Humains: vis à vis des Humains, les Kralls ont une relation neutre. Ils les respectent pour leur courage sur le champ de bataille, leur force au combat, leur génie tactique, bref, ils les respectent en tant que Guerrier. Autrement, ils n'ont guère d'avis, jugeant sans doute leur attitude un peu trop inconséquente. En fait, ils entretiennent surtout cette vue à l'égard de la branche militaire de la CHT, le considérant comme les véritables maître et préférant éviter de prendre en compte toute la partie politicienne.
Umolans: les Kralls entretiennent des soupçons permanent contre les Umolans, jugeant leur manière d'agir, de combattre peu glorieuse, mais mortellement efficace. Qui plus est, ils doutent de la volonté des Egricks à vouloir être infecté par les Umolans, jugeant cette attitude par trop illogique.
Emidyns: l'attitude pacifiste et curieuse des Emidyns leur apporte le dédain de la plupart des Kralls, bien qu'aucun n'ose mettre en doute leur sens de la loyauté et de l'honneur. En fait, les Kralls pensent, d'une manière générale, que les Emidyns manquent de sérieux.
Faïdins: les Kralls craignent et préfèrent éviter les Faïdins au possible. Leur puissance, leur attitude, leur morale, et leur volonté d'outrepasser leurs conditions naturelles les rendent véritablement incompréhensible pour eux. Ils admettent qu'ils ont un code de l'honneur et de la loyauté mais n'arrivent pas à comprendre la société Faïdine dans son ensemble: si on a de la loyauté pour son maître, et l'honneur de sa famille, pourquoi élève t-on les embryons dans des cuves d'approvisionnement ? Et pourquoi ne respectent-ils pas la loyauté de leur propre corps qu'ils modifient allègrement. Vraiment incompréhensible, ces types...
Bolbocks: les Kralls considèrent les Bolbocks comme des lâches. Non seulement ils évitent le combat et la guerre, mais en plus ils évitent les relations avec les autres espèces, comme si ils les craignaient. Cela ne peut que démontrer de la lâcheté, pour les Kralls. Cependant, en cas de combats, ils reconnaissent que les Bolbocks sont tenaces et résignés, au moins un bon point.
Yanghelaenee: voilà des vrais adversaires. Etant principalement basés sur leur culture de chasse ancestrale, les Kralls ne peuvent qu'être séduits par les Yanghelaenee: leur manière de se battre, naturelle, instinctive, les rends, selon les Kralls eux mêmes, semblable au peuple d'Eskamal. L'affiliation familiale à la Reine, bien que différente de chez les Kralls, restent suffisamment semblable et empreinte de loyauté pour que leur respect leur soit acquis. Bref, ce n'est pas spécialement une question d'affinités, mais de respect guerrier et dû à la loyauté.
Système Politique: Depuis les temps primitifs de leurs débuts, les Kralls n'ont adopté qu'un et un seul système politique auquel ils s'attachent particulièrement: un système tribal de caste. Ces tribus sont dominées par un chef, élu à travers plusieurs épreuves et qui gère toutes les affaires du clan. Suit une caste d'érudits, conseillers du chef, puis les guerriers/chasseurs et finalement le reste de la population, les artisans, ouvriers etc... c'est une société tribale, primitive, bien que son niveau technologique lui permette de voyager dans l'espace. Il n'y a pas de gouvernement Krall à proprement parler: en effet, le peuple est séparé en plusieurs tribus qui regroupent les membres d'une même famille, ces tribus sont elles-même regroupées avec d'autres, formant ainsi de grandes tribus composée de nombreux individus. Ces tribus sont en compétition constante, mais s'unissent en cas de besoin.



Les Kralls ont un esprit très lié à leur système gouvernemental, ou plutôt est-ce le contraire: le système politique Krall, basé sur une société tribal est inspiré de leur esprit. Naturellement, le peuple d'Eskamal est très loyal envers les membres de son sang. Il est impensable pour un Krall de trahir sa famille, qui est le centre de son existence. Cela se voit très largement dans leur culture de chasseur: les Kralls qui chassent (car les Kralls sont des prédateurs, ils ont cette esprit de prédation dés leur naissance) le font toujours par "Couvées", avec leurs frères et sœurs qui sont nés en même temps qu'eux, ce sont des liens d'affection très profonds qu'ils partagent, les Kralls d'une même couvées passeront en général toute leur existence ensemble, ou du moins, auront des liens très resserrés.
Individuellement, en général, les Kralls cherchent à accomplir des actes digne de leur apporter de la gloire, de l'honneur, de la fierté, afin de faire jaillir cette dernière sur leur clan, et surtout leur tribu. Les Kralls ne connaissent pas de sexisme ou de racisme, physiquement parlant, Krall et Kralle sont d'une puissance similaire.
La découvert de l'espace a ouvert l'esprit Krall, les guerres intestines ont totalement cessée: il y a une meilleure manière d'attirer la gloire sur son clan qu'en s'entre-tuant, découvrir et coloniser de nouvelles planètes, attaquer d'autres espèces et les vaincre est bien plus gratifiant.
Ainsi, les Kralls voient le voyage spatial comme une opportunité et un don plutôt qu'une malédiction.
Le peuple Krall est divisé entre trois grandes entités, trois clans qui regroupent à eux seuls 94% de la population Krall.
Ces clans sont nommés: Kordyr, Gamaur et Modran.
Le clan Kordyr est celui qui a initié la révolte contre les Sketjeat et mené à l'extinction de l'espèce, tandis que le clan Modran était favorable à une cohabitation commerciale. Chaque clan est dirigé par un chef et un conseil des anciens, ayant tous les droits décisionnels sur l'ensemble des tribus formant le clan.
Technologiquement parlant, les Kralls n'ont pas une société développée, elle est purement tribale. C'est à dire qu'il n'y a pas de grandes usines, d'unités de construction: tout est artisanal. Même les vaisseaux sont construits par des artisans Krall, regroupé en plusieurs centaines pour l'occasion. La technologie Krall est basée sur un élément minéral, un cristal nommé Tallyium. Ce dernier est d'une couleur rouge, et réagit très fortement à la sève de certains arbre: c'est le moyen de combustion des Kralls, la réaction fait "exploser" le Tallyium, produisant de l'énergie.
Les armes des Kralls sont basées sur ce procédés, le liquide entre en contact avec le Tallyium qui explose et est alors projeté à une haute vélocité. Les armes des Kralls projettent donc des échardes de cristaux très pénétrante.
Autrement, l'usage de cristaux Vorithen, extrêmement instable est utilisé, quoique moins souvent car plus dangereuse: on a déjà eut des exemples de Krall explosant à cause de leurs charges de cristaux avant d'avoir pu les envoyer sur leurs adversaires...
Comme dit plus haut, l'ambition des Kralls est en fait la gloire et l'honneur, qui peut leur servir de tremplin sur leur propre monde et rendre le clan plus prestigieux.

http://www.unreal.fr/images/rubriques/10/1195251344.jpg


Dernière édition par MJ le Lun 1 Juin - 18:50, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://systema4321.forumactif.org
MJ
Admin
avatar

Messages : 168
Date d'inscription : 26/07/2008

MessageSujet: Re: -Les races   Dim 12 Oct - 18:19

Les Umolans:



Nom: nom scientifique: Endoparasitius cogitans. Nom commun: Umolans, les Umolans, l'Um. (U-mot-lent, l'u-me)
Système: Synty-Umola
Planète Natale: Planète Kiër-Umola. Rayon équatorial d'approximativement 5.684 kilomètres. Gravité à la surface de 0.81 G. Les températures varient entre -134°C et -26°C, pour une moyenne de -51°C. La planète est constituée à 58% d'eau glacée, le reste étant des terres immergées au dessus du niveau de la glace, sous forme de 11 continents de différentes tailles. L'atmosphère est composée à 43% d'hélium, 28% de Néon, 12% d'azote et 8% d'oxygène environ. Il s'agit de la troisième planète gravitant autour de Cidähn, une naine rouge. Elle ne possède pas de satellite.
Planète Mère: Kiër-Umola
Ancienneté: 1.850.000 ans environs.
Condition de vie: Les Umolans ont besoin de Néon pour survivre.
Régime alimentaire: Cerebrivore (les Umolans se nourrissent des tissus cérébraux, des neurones, de leurs hôtes.)
Description Physique: Endoparasitius cogitans est présenté comme un organisme unicellulaire de forme ovoïde et avoisinant une taille moyenne de moins d'un millimètre. Il s'agit d'un parasite qui s'infiltre dans le système nerveux de son hôte jusqu'à rejoindre son cerveau. Il ressemble à une cellule tout ce qu'il y a de plus classique.
Conditions biologiques: les Umolans sont asexués. Ils se multiplient comme ils vivent, en parasitant. Un Umolan parasitant le système nerveux de sa victime se retrouvera bientôt à cours de place, et devra donc envoyer des copies de lui-même pour parasiter d'autres corps. Ces subsidiaires, bien que n'étant plus en contact de la cellule-mère, restent totalement dépendant de sa volonté. En moyenne, un Umolan vit sept à huit ans. Les tailles vont de 0.4 à 1.7 nm, pour une moyenne de 0.8 nm. Umolan s'adapte facilement à la plupart des climats, puisqu'il use des défenses de son hôte pour survivre. Mais, sans corps hôte, il peut tout de même survivre à des température allant de -150°C à + 70°C, ainsi que de survivre sans se nourrir pendant près de quatre mois (standard).
Relations avec les autres races: (il est à noter que c'est là la vision générale du gouvernent, non du peuple, sauf précision inverse)
Humains: les Umolans considèrent les Humains avec beaucoup d'intérêt: ils sont une race tampon, c'est à dire qu'ils ne sont pas suffisamment puissant selon eux pour leur faire de l'ombre, tout en étant suffisamment puissants pour influencer une guerre comme des débats politiques. Et, plus que tout, c'est une réserve de Corps hôtes en puissance... bien que les Umolans ne soient pas "habitués" à les infester, rendant ce travail plus difficile.
Kralls: les Kralls ne sont, pour les Umolans, rien de plus que du bétail, des Corps hôtes utiles pour former des troupes. En terme de race libre, ils ne valent rien, trop jeune, trop arriéré et vraiment stupides.
Emidyns: si la haine Umolane devait avoir une incarnation, ce serait les Emidyns. En effet, bien que les Umolans n'aiment personne en particulier, pas même leurs compatriotes, ils détestent les Emidyns pour une simple raison: ils ne peuvent pas les infester. Cela leur est impossible, et leur poses des problèmes au plus haut point. En vérité, si ils pouvaient les éradiquer, ils n'hésiteraient pas une seconde. Ce que l'on ne peut pas contrôler est trop dangereux.
Faïdins: si les Emidyns représentent la Haine, les Faïdins, eux, sont la Peur. D'une technologie tellement supérieur, avec une organisation impressionnante, un empire florissant... de plus, les améliorations qu'ils s'appliquent les rendent bien plus difficile à infester.
Bolbocks: les Umolans témoignent peu d'intérêts aux Bolbocks. Une espèce limitée l'eau ne sert à rien en tant que Corps hôtes, alors il n'y a aucun intérêt à frayer avec eux.
Yanghelaenee: une réserve de corps hôte spécialisés en puissance. En fait, les Umolans ont une attitude plutôt défensive face aux Yanghelaenee, derniers venus, ils sont peu connus, aussi les Umolans ne savent pas trop à quoi s'en tenir. L'aggressivité et l'apparente instabilité des Yanghelaenees les rendes par trop insaisissable pour planifier à long terme à leur compte.
Système Politique: les Umolans n'ont jamais vraiment former de véritable nation avant longtemps, chacun vivant de son côté en infestant des hôtes, sans se soucier de ses congénères. Depuis l'avènement de leur conscience, ils se sont partiellement unis. Chaque être reste indépendant mais travail dans un projet global. C'est un système ploutocratique, les plus puissants et riches des Umolans, ceux possédant le plus d'hôtes, dirigent la société.



Il y a deux grandes échelles dans la société Umolane: soit vous êtes un Umolans n'ayant infecté personne, un sans-hôte, et vous n'êtes rien, soit vous êtes l'un des rares chanceux à posséder un hôte, et vous avez une place relativement importante dans votre société.
Plus un Umolan a de corps hôte, plus il est puissant, riche, et a de pouvoir. Comme dit plus haut, les Umolans n'ont pas véritablement de gouvernement, les plus riches et puissants donnent des ordres, en fait, il y a plusieurs groupes d'Umolans chacun dirigé par un d'entre eux qui est particulièrement riche. Ces groupes poursuivent chacun leur propre ambition en s'ignorant et sans se gêner, mais dans un contexte de crise, ils unissent leurs ressources, bien que ce puisse être à contrecœur. En général, un Umolan pense à son propre intérêt en premier, à son propre objectif, et bien qu'il puisse se passer de la présence des siens, il préférera toujours la compagnie d'un autre Umolan que celle d'un membre d'une autre espèce.
99% des Umolans possédant un corps hôte ont infesté un Egrick. Les Egricks sont une espèce originaire de la planète natale des Umolans, des Humanoïdes d'1m60 environ, à la peau totalement grise, épaisse et caoutchouteuse, sans aucune pilosité. Leur visage est sans expression, ne possédant que deux yeux globuleux, totalement blancs, et une petite bouche. Infecter des membres d'autres espèces, comme les Humains, Bolbocks ou Faïdins est bien plus difficile, les Umolans se sont adapté au système immunitaire des Egricks pour pouvoir les infester, ceux des autres races différent, il est donc bien plus difficile de les posséder.
Il est à noter, par ailleurs, que officiellement, face aux autres races, les Umolans disent que les Egricks se laissent volontairement contaminés, qu'ils considèrent les Umolans comme des dieux et le fait d'être possédé comme un don. Les seuls à être totalement conscient de la mascarade sont les Emidyns, en vérité, les Umolans élèvent les Egricks dans des sortes de fermes, afin d'avoir une réserve de corps-hôtes.
Autre détail: sur la scène politique international, et dans leurs interactions avec les autres races, les Umolans aiment toujours à se faire passer pour plus faible qu'ils ne le sont, insistant sur leur nature de bactérie, leur incapacité à pouvoir agir sur le monde... une humilité très forcée, en fait.
Technologiquement parlant, les Umolans sont plutôt bien développés, ils maîtrisent le plasma pour la réaction de leurs vaisseaux, et font usage d'armes très particulières et destructrices.
Au sol, les Umolans n'utilisent pas d'armes qui puissent réellement abîmer les corps de leurs adversaires, pour les préserver: à la place, ils utilisent tout une pléthore de gaz, asphyxiant, paralysant, incapacitant, neural... Ils utilisent des sortes de vaporisateur de gaz, ainsi que des globes et autres grenades, à haute-pression, qui les oblige à se rapprocher de leurs adversaire mais sont mortellement efficaces.
Les Umolans poursuivent un but majeur, au niveau de leur espèce: contaminer toutes les autres formes de vies intelligente afin d'agrandir le champ de leur conscience et de mettre en place l'hégémonie Umolane.


Dernière édition par MJ le Lun 1 Juin - 18:51, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://systema4321.forumactif.org
MJ
Admin
avatar

Messages : 168
Date d'inscription : 26/07/2008

MessageSujet: Re: -Les races   Dim 12 Oct - 20:24

Les Emidyns:



Nom: nom scientifique: Vividus gazum. Nom commun: Emidyn(s), Emidyne(s), "le peuple Fluide" (Et-mi-daim, Et-mi-di-ne)
Système: l'Ocitrée de Morphée
Planète Natale:: Planète Ythus, rayon équatorial de 23.212 kilomètres approximativement. Gravité à la surface de 7.3G. Les températures variaient entre +27°C et +89°C, pour une moyenne de 51°C. La planète était constituée à 58% d'eau, le reste étaient des terres immergées sous forme de 4 continents. L'atmosphère était composée à 33% d'oxygène, 28% de gaz carbonique, 21% d'hydrogène, 9% d'Argon et 6% de Néon. Il s'agissait de l'unique planète autour de son soleil, l'Athrésor, (Géante bleue), aujourd'hui éteint en ayant emporté la planète avec lui. La planète possédait 17 satellites.
Planète Mère: Ny-Ythus.
Ancienneté: 288.000 ans environs.
Condition de vie: Les Emidyns n'ont besoin de rien de particulier, si ce n'est d'une atmosphère.
Régime alimentaire: Photivore, les Emidyns se nourrissent des rayons lumineux des soleils.
Description Physique: Vividus gazum est une créature difficile à décrire, en effet il est capable d'adapter deux formes. Il peut soit prendre une forme physique sous laquelle il apparaît comme une créature dotée de deux membres inférieurs formant la base de son corps et représentant à peu près la moitié de celui-ci, surmonté d'un tronc, d'un cou puis d'une tête, possédant aussi deux membres supérieurs avec des mains. Ainsi, les Emidyns font entre 50 cm et 1mètres, possède une peau brunâtre et n'ont ni bouche, ni nez ni oreilles externes. Mais, il peut aussi adapter une forme gazeuse. Au premier abord, on pourrait croire que l'on voit un reflet lumineux dû à la chaleur, mais il n'en est rien. On ne sait comment cela se fait, mais les Emidyns peuvent bel et bien changer de forme et es particules gazeuse qui les constituent sous cette forme restent relativement solidaires, bien qu'elles soient capables de se séparer, ou de se contracter, légèrement, sans mourir. En général, ils semblent relativement Humanoïde, même sous cette forme, et ont une taille approchant le mètre soixante et sont de couleurs pouvant aller du vert léger en passant par le bleuté, le rouge-orangé reste cependant la couleur dominante. Les Emidyns communiquent directement avec leurs interlocuteurs, par télépathie en somme. C'est généralement une expérience troublante pour ces derniers puisqu'ils n'éprouvent aucun mal à leur répondre de la même manière.
Conditions biologiques: les Emidyns ne sont pas dotés d'organes sexuels mais se reproduisent pourtant bel et bien. Il y a deux "types" d'Emidyns, mâle et femelle, chacun composés principalement de gaz différents (bien que les deux types possèdent les même gaz, en quantité différentes). Si deux Emidyns de types opposés se regroupent et fondent leur particules de gaz les unes dans les autres, avec l'aide de l'action des rayons du soleil et un temps d'environ trois à quatre mois standard (à rester ainsi, donc), une troisième entité ressortira du nuage préalablement formé. Après sa naissance, le jeune Emidyn reste totalement dépendant de ses parents et inconscient durant deux ans pendant lesquels il faut totalement le prendre en charge. Après un temps de croissance variable, mais généralement équivalent à trente ans, les Emidyns prennent leur forme finale, mais sont considérés comme adulte dés l'âge de 22 ans. Leur espérance de vie est d'environs 700 ans: en effet, les Emidyns ne meurent pas vraiment, mais tout au long de leur vie le gaz les composant se fait plus dense, ils se "solidifient" peu à peu. Au bout de 700 ans en moyenne, ils deviennent incapable de capter, d'ingérer les rayons lumineux du soleil et meurent donc de cette manière. Les températures acceptables sont différentes selon les gaz dont ils sont constitués. Ils sont capable de s'étendre et de changer de forme jusqu'à un certain point. Leur condition physique les empêchant d'interagir vraiment avec le monde qui les entoure (le monde solide), ils ont développé une capacité incomprise de toutes les autres races. Ils sont capables de manipuler le monde qui les entourent, d'animer des objets, de convoquer des forces incompréhensible pour les autres (déclencher des éclairs, provoquer une explosion, faire s'enflammer des objets etc). Cette capacité est couramment nommée "magie", selon le mot Humain. (A chaque fois qu'ils ont rencontré une espèce ils se sont amusé de leur étonnement face à leurs capacité. Sous le coup de l'émotion et de l'étonnement, les autres espèces avaient le réflexe de dire l'équivalent Humain de "Qu'est-ce que cette magie ?" ou "C'est d'la magie !". En fait, les Emidyns ont prit comme mot, pour définir cette capacité, celui d'une autre race, les Humains, parce qu'ils trouvaient que le mot "magie" était le plus amusant, le plus approprié, de tous ceux qu'ils avaient entendus dire pour ça.)
Relations avec les autres races: (il est à noter que c'est là la vision générale du gouvernent, non du peuple, sauf précision inverse)
Humains: aux yeux des Emidyns, l'Humanité est une race très intéressante, car très créatrice et adaptable. En vérité, la progression rapide de l'esprit Humain, les nombreux artistes et l'imagination féconde de l'espèce sont autant de curiosité pour les Emidyns. L'attitude conquérante et inconséquente de l'Humanité est plutôt un point négatif aux yeux du peuple Fluide qui considère qu'il serait bon que la CHT ferait mieux de penser à l'avenir plutôt qu'au profit... en somme: les Emidyns-personnes aiment bien les Humaines-personnes, mais considère leur gouvernement comme trop corrompu et avide.
Kralls: l'esprit fier et guerrier des Kralls n'est pas intéressant pour les Umolans. De plus, ils les tiennent comme pleinement responsable de l'extinction des Sketjeat, ce qui est, selon eux, totalement impardonnable. Ainsi, es Emidyns préfèrent simplement ignorer les Kralls plutôt que de devoir interagir avec eux.
Umolans: les Emidyns ne sont pas dupe du jeu des Umolans. Si les autres races semblent les croire en partie, même les Humains, les Emidyns savent les véritables objectifs des Umolans et font tous pour les empêcher d'agir. Si les Umolans les haïssent, les Emidyns ne leur renvois qu'un amusement froid, comme celui d'un chat jouant avec une souris. Tant que les Emidyns veillent, les Umolans ne peuvent pas être totalement libre de leurs mouvements, ce qui, selon le peuple fluide, est une très bonne chose.
Faïdins: les relations entre Emidyns et Faïdins sont cordiales: contrairement à d'autres races, les Emidyns ne cherchent pas le contact des Faïdins pour la puissance, mais simplement pour le contact, par curiosité. Leur peuple est aussi prolixe en curiosités diverses, de plus, les relations neutre entre les deux peuples laisse aux Emidyns la possibilité d'interagir avec eux. Malgré cela, ils restent sur leurs gardes quand aux ordre des souverains jumeaux.
Bolbocks: l'attitude isolationniste des Bolbocks est la pire chose à faire... les Emidyns, curieux de nature ne sont que plus intéressés par eux. Ce n'est pas une curiosité malsaine, avide, mais celle de la connaissance, du savoir, en quelque sorte, le gouvernement Emidyn agit envers les Bolbocks comme des enfants: ils les questionnent, ils essaient d'en apprendre plus, d'approfondir leurs liens... mais sans grand succès.
Mais, pas de quoi vexer ou démonter les Emidyns pour autant.
Yanghelaenee: l'arrivée des Yanghelaenee ayant amené la guerre, les Emidyns ont une image rémanente d'eux qui est celle du bellicisme, et évite de se forger une opinion ou d'avoir des relations trop approfondies, attendant qu'ils fassent leurs preuves et montrent ceux qu'ils sont vraiment.
Système Politique: les Emydins n'ont pas de véritable chef, ils agissent de concert, non pas comme le font des fourmis, mais consciemment et de bonne volonté. Mais, ils savent parfaitement qu'il est impossible de progresser sans une ligne de conduite, aussi élisent-ils des dirigeant d'une manière bien particulière, et ce, à vie (à moins que le dirigeant en question ne soit plus dans les faveurs de la population). Chaque planète Emidyne regroupe sa population majeur totale à certains moments, afin d'élire des représentants, des chefs pour chaque domaine (science, politique etc). La différence avec la démocratie Athénienne (par exemple) est qu'aucun Emydin ne se présentent à ces élections: en effet, chacun vote directement pour celui qu'il juge le plus apte à remplir la fonction, et ce système fonctionne parfaitement. Les personnes élues acceptent la position puisqu'il considère comme un honneur, et un devoir, de mener leur peuple. A l'échelle interplanétaire, les Emydins forment un peuple soudé, mais pas uni sous un gouvernement centralisé. Cependant, leurs différents mondes restent très liés puisque les dirigeants élus conversent entre eux et prennent des décisions à l'échelle plus globale de leur race, démocratiquement, ce qui implique qu'ils agissent tout de même de concert et conservent une ligne de conduite relativement similaire.



Les Emidyns sont très libres, ils refusent de s'enfermer dans un système bureaucratique encombrant ou un gouvernement par trop écrasant.
Ceci est possible car la nature même des Emidyns le leur permet: en effet, ils ne sont pas belliqueux et n'ont généralement pas d'intention personnelle qui puisse porter préjudice aux autres. Les Emidyns respectent la liberté et celle des autres, ils s'apprécient entre eux, certes, mais refusent de s'enfermer.
Autrement, le peuple Fluide est extrêmement curieux, il s'intéresse à tout ce qu'il ne comprend pas, tout ce qui lui est étranger, ce qui peut paraître, aux yeux des autres peuples, très déconcertant, car les Emidyns chercheront sans cesse à en apprendre plus sur les coutumes, la langue, l'Histoire et l'esprit même des autres. En général, ils sont joyeux, sympathique et très avenant, cependant, il y a des exceptions et il leur arrive de vouloir être en paix.
L'une des grandes caractéristique des Emidyns est leur forme physique: ils sont gazeux. Cependant, ils peuvent aussi prendre une forme physique pour pouvoir interagir sur le monde, mais dans ce cas, ils perdent leur plus grande caractéristique, cette capacité qu'ils ont d'interagir sur le monde qui les entoure. En effet, les Emidyns sont des "magiciens", même le plus faible des Emidyns a des pouvoirs qu'il a apprit, ou qui lui sont venus naturellement. Ces derniers peuvent aller d'un don de téléportation à la télékinésie, en passant par l'animation d'objets, la manipulation d'éléments...
Les Emidyns parlent aussi par télépathie, ce qui implique qu'ils peuvent donc aller dans l'esprit des autres, cependant, dés leur naissance, on apprend aux jeunes Emidyns à ne pas lire les pensées des autres, à ne pas interférer dans la sphère du privé: ainsi, ils ne se limitent qu'à communiquer et à "prendre" les réponses que les personnes leur communique en les pensants, mais ne s'occupent jamais de lire les pensées cachées, pour eux, c'est tabou et totalement interdit, quelle que soit la situation.
Les Emydins font se mouvoir leurs vaisseaux, qui sont en fait des météorites "aménagées", en utilisant leurs pouvoirs, pas besoin de réacteurs ou de choses de ce genre. Pareillement, au combat, ils invoquent des sortes de golems ou envoi des décharges énergétiques sur leurs ennemis. Une fois qu'ils ont usés leur pouvoir, en dernier recours, ils prennent leur forme physique et utilisent des armes basées sur des ondes soniques.
Les Emidyns sont, comme nous l'avons vu, très respectueux de la liberté d'autrui, mais aussi de l'environnement, de la vie et de l'univers en général.
Leur ambition est très simple: ils veulent continuer à vivre, voir s'épanouir le monde et la vie, maintenir une sorte de statu quo de l'évolution. La disparitiond es Sketjeat fut pour eux un coup dur: une culture et un peuple entier décéda...


Dernière édition par MJ le Lun 1 Juin - 18:51, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://systema4321.forumactif.org
MJ
Admin
avatar

Messages : 168
Date d'inscription : 26/07/2008

MessageSujet: Re: -Les races   Dim 12 Oct - 23:23

Les Faïdins:



Nom: nom scientifique Faïduxor trebax. Nom commun: Faïdin, Faïdine, le peuple Faïder. (Fa-i-daim, Fa-i-dîne, Fa-i-deur)
Système: Vladesta
Planète Natale: Planète Thélaris, rayon équatorial 6.412 kilomètres. Gravité de 1G, températures allant de -94°C à +57°C pour une moyenne de 14,7°C. 68% de sa surface est recouverte par des océans d'eau salée, le reste constitué en 3 continents de taille variable et de plusieurs archipels et îles. L'atmosphère est composée à 75% d'azote et 22% d'oxygène environ. C'est la quatrième planète la plus proche de Caséris I (Naine jaune). Elle possède un satellite naturel: Akanna.
Planète Mère: Omicron IV
Ancienneté: 202.000 ans environs.
Condition de vie: Les Faïdins ont besoin d'oxygène et d'eau.
Régime alimentaire: Omnivore.
Description Physique: Faïduxor trebax est un mammifère terrestre ; dressé sur deux membres inférieurs qui constituent la base de son corps, en proportion environ de moitié, prolongés, en haut, par le tronc, le cou, puis la tête. Disposant de deux membres supérieurs, se terminant chacun par une main, ce qui lui permet de saisir et manipuler ; disposant d'organes sexuels ; à la couleur de la peau empruntant les degrés du noir charbon, du blanc pâle ou du gris, le métissage des deux précédents, pouvant être recouvert de poils par endroit, de forme allant de l'ondulé au lisse et dont la couleur est, indépendamment de la couleur de la peau, de teintes noire, brune, bleuté, ou blanche; aux yeux empruntant toutes les teintes du bleu, le vert clair, le gris clair et le noir profond.
Conditions biologiques: les Faïdins ont un temps de gestation de +/- 8 mois. Après la naissance, le jeune Faïdin grandit jusqu'à l'âge moyen de 25 ans (commun aux deux sexes) et est considéré comme un adulte à l'âge de 19 ans. La maturité sexuelle est considérée comme atteinte aux alentours de 16 ans, pour une espérance de vie actuelle d'environ 170 ans. Ils sont d'une taille, à l'âge adulte pouvant aller d'environ 1,50 à 1,90m. Ils tolèrent des températures situées entre -30°C et +40°C, la température externe optimale étant 16°C environs. Les Faïdins sont dotés de deux mans comprenant chacune 5 doigts avec pouce opposable. Ce sont des créatures à sang chaud.
Relations avec les autres races: (il est à noter que c'est là la vision générale du gouvernent, non du peuple, sauf précision inverse)
Humains: la ressemblance physiologique des deux races rend les interactions plus aisées, mais pour autant, les Faïdins refusent de les considérer comme leurs semblables ou de les prendre sous leur aile. En fait, le peuple Faïder n'a pas spécialement d'à priori sur les Humains. Ces derniers les ont piégés et forcés d'entrer en guerre avec les Yanghelaenee, pour ça, ils leur en veulent et les admirent pour un tel coup de maître, parallèlement les incessantes tentatives de rapprochement montre qu'ils savent où est leur intérêt... en somme, les Faïdins considèrent les Humains comme une race digne d'exister, mais pas d'être leur égal.
Kralls: l'arrivée tonitruante dans l'espace des Kralls leur vaut le respect des Faïdins: non seulement ils ont éliminé un peuple avec des moyens véritablement préhistorique à leur yeux, mais en plus, ils sont ceux qui ont réussi à faire arrêter la guerre et à s'imposer comme une nouvelle puissance juste après celle-ci. Leur sens de l'honneur et de la fierté est à leurs yeux anecdotique. A côté de ça, les Kralls ne sont pas vraiment digne d'intérêt à leurs yeux.
Umolans: les Faïdins ne s'occupent guère des Umolans, comme des autres races d'ailleurs: ils les savent suffisamment influents pour devoir compter avec eux, mais à la fois, ils savent qu'ils n'oseraient rien contre eux, de crainte, à moins d'avoir le soutien de toutes les autres races, ce qui ne risque pas d'arriver. Le double-jeu des Umolans, leur hypocrisie à leur égard amuse plus qu'autre chose les souverain jumeaux, puisqu'ils le savent, ils peuvent plus facilement lutter contre. Cependant, l'attitude des Faïdins envers eux n'est absolument pas hostile, en fait, les Faïdins ne se montrent hostile avec personne.
Emidyns: les Emidyns sont essentiels au maintient de l'ordre, selon les Faïdins. Leur vision du monde les forces à s'opposer aux plans des Umolans, mobilisant l'attention de ces derniers. Les Faïdins n'ont rien de particulier contre les Emidyns, c'est un peuple qu'ils respectent et jugent utile, mais malgré cela, ils ne les soutiennent pas.
Bolbocks: l'isolationnisme des Bolbocks en fait un peuple qui n'a presque aucun lien avec les Faïdins : ils ne cherchent même pas à être en de bons termes avec eux ! Cette honnêteté plaît au peuple Faïder qui considère que, comme les Humains et les Kralls, les Bolbocks sont là pour former un centre dur du Conclave d'Ermaghest.
Yanghelaenee: Peut-être l'espèce à laquelle les Faïdins s'intéressent le plus : déclencheurs de la dernière grande guerre, espèce nouvelles, nombreuse, ambitieuse, expansionniste à souhait et naturellement agressive, les Yanghelaenee pourraient être pour eux une gêne: en effet, lors de la guerre, les Faïdins n'ont pas eu le temps de leur montrer qu'ils étaient véritablement plus puissant qu'eux.
Système Politique: les Faïdins ont le même système politique depuis 2.300 ans environs, et il s'agit d'une monarchie absolue héréditaire. Issue du système qui a permis aux anciens dirigeants jumeaux, l'Impératrice et l'Empereur Ikhéssa et Bahatan d'unifier leur peuple. L'empire Faïdin a un système de fonctionnement particulier: il y a deux dirigeants absolus, une impératrice et un empereur. L'impératrice est héritière en droite ligne d'Ikhéssa, l'empereur, de Bahatan. Ainsi, ils reforment le couple dominant des deux souverains jumeaux. Il est à noter que jamais la lignée d'Ikhéssa et celle de Bahatan ne se sont mélangées. Les souverains jumeaux ont donc un contrôle total sur l'empire, et agissent en collaboration. Ils sont secondés par de nombreux nobles, dont les plus puissants sont les Ducs. Ces derniers leurs doivent la dîme, aide et conseils, en échange de quoi un fief leur est accordé (généralement un système solaire). C'est un système féodale: les souverains possèdent une armée personnelle, mais la plus grande part de leurs troupes sont celles de leurs vassaux, qui ne leurs sont pas directement inféodées. En général, chacun de ces Ducs ou Duchesses ont des vassaux, Comtes, Barons etc... auxquels ils accordent des terres en échange d'aide et conseil.
Le pouvoir dépendant des vassaux, les souverains prennent en général leurs décisions en accord avec les Ducs, même si, au final, et ça tous le savent, les souverains auront le dernier mot.
Et puis, fomenter une rébellion contre la couronne, c'est se mettre à dos le reste de l'empire, dont la puissante église d'Ikhéssa-Bahatan.



Les Faïdins sont technologiquement parlant plus avancés que toute autre race, et ce pour une raison simple:
il y a longtemps, sur leur planète natale, Thélaris, les Faïdins découvrirent les vestiges d'une ancienne civilisation datant de plusieurs milliards d'années. Ils y apprirent nombre de choses et évoluèrent bien plus vite que n'importe qui, mais il y eut un revers de la médaille: ils n'étaient pas prêts à apprendre qu'ils n'étaient pas les seuls dans l'univers. Pire encore, l'espèce en question, semblant se nommer "les Cahéciens" aurait, en leur temps, annihilé toute forme de vie dans leur galaxie. Les Faïdins, ou plutôt les nobles (qui sont les seuls au courant de ce fait), vivent dans la peur d'un jour rencontrer ces êtres qui pourraient les balayer comme ils le voudraient. Ils ont caché ces informations aux autres peuples et tentent autant que possible de trouver des artefacts Cahéciens sur d'autres mondes et d'empêcher les autres d'en prendre connaissance.
La société Faïdine est basée sur un système féodal, ce qui veut dire que la société est divisé en trois: la Noblesse, le Clergé et le Tiers-Etats. Les ambitions change selon la classe, et si les Nobles cherchent à accroître leur pouvoir, leur richesse et leur influence politique, le Clergé, lui, ne cherche qu'à répandre la bonne parole d'Ikhéssa-Bahatan et à tourner guider tout le monde dans le droit chemin, tandis que le peuple ne cherche qu'à avoir un niveau de vie correct et à passer une vie heureuse, en général. Le système des levées plébéienne est la méthode la plus courante pour accomplir de grands travaux. Par exemple, si un Duc décide la construction d'un vaisseau, il va faire appel au système de levée plébéienne pour que les habitants du territoire qu'il administre soient mis au travail, ils "lèvent" des ouvriers pour qu'ils travaillent. Il n'y a pas véritablement d'entreprise, tout est lié et dû à l'état et au noble. Ceci fonctionne aussi pour la guerre, les Faïdins n'ont pas réellement d'armée professionnelle, il y a quelques gardes d'élites qui protègent les nobles et leurs résidences, mais le gros des troupes est constitué citoyens levés à l'occasion pour participer au combat. Exception: la flotte, qui est plutôt gérée par des techniciens professionnels.
Chez les Faïdins, Hommes et Femmes sont parfaitement égaux.
La société et la culture des Faïdin est très étrange... le rapport à l'esprit, à la religion, au corps sont particuliers et incompréhensible pour les Humains. Ainsi, si l'Église d'Ikhéssa-Bahatan prône l'abstinence sexuelle pour prouver la force de l'esprit, de l'âme et la pureté du corps (à peine 5% de la population suit cette voie, qui n'est pas obligatoire), les Faïdins n'hésite cependant pas à modifier leur code génétique et à implanter des modifications pour se rendre plus performants, allonger leur espérance de vie etc...
Pareillement, en ce qui concerne l'enfantement, seuls les nobles ont le droit de procréer naturellement, c'est à dire que seules les nobles poursuivent une grossesse normale suivie d'un accouchement (dans des conditions naturelles, là aussi). La plèbe ne fait pas "d'enfants". On prélève ovules et spermatozoïde sur la population, et l'on fait grandir les embryons dans des cuves de croissances, prévues à cet effet, ainsi la plèbe n'a pas de "parents", ils sont éduqués durant leur enfance par des tuteurs dont c'est le rôle à plein temps (chaque tuteur s'occupant de 4 enfants en même temps), mais ils ne connaissent jamais leurs géniteurs.
La technologie des Faïdins est très développées: ils utilisent le plasma pour faire se mouvoir leurs vaisseaux et l'ont aussi maîtrise en tant que source d'énergie et arme de grande envergure. La technologie des Faïdins est très efficace en tout point.
Militairement parlant, au sol, ils font usages d'armes à énergie, ils utilisent une matière violet/mauve que l'on nomme Shok, sous une certaine pression, dans les conditions appropriée, avec une technologie suffisamment avancée et un mécanisme correcte, elle est capable de faire de dégâts énormes. Ainsi, les Faïdins utilisent des fusils à Shok, qui projettent instantanément un rayon mauve proche de la vitesse de la lumière et qui a fâcheusement tendance à transpercer tout ce qu'il rencontre. Pour l'artillerie lourde, les Faïdins font usage, comme dit précédemment, d'armes à plasma.
Leur ambition est simple et compréhensible: ils cherchent à retrouver le plus d'artefact possible des Cahéciens, à agrandir leur empire, à devenir plus puissant et à contrôler tout ce qu'ils peuvent contrôler pour pouvoir résister à une hypothétique arrivé de l'ancien peuple...


Dernière édition par MJ le Lun 1 Juin - 22:50, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://systema4321.forumactif.org
MJ
Admin
avatar

Messages : 168
Date d'inscription : 26/07/2008

MessageSujet: Re: -Les races   Lun 13 Oct - 0:12

Les Bolbocks:



Nom: Nom scientifique: Piscis communis cum sciencia. Nom commun: Bolbock(s), Bolbocke(s), l'Odr, les Habitants des flots. (Bol-bok, l'ode-heure)
Système: Système Badran
Planète Natale:: Planète Uz, Rayon équatorial de 7.210 kilomètres environs, gravité à la surface de 1.52G, les températures vont de -26°C à + 28°C, ayant une moyenne de 14°C. La surface est recouverte à 98% d'océans d'eau salée, le reste formant plusieurs archipels et étendues d'eau douce. L'atmosphère se compose à 60% d'azote, 24% d'hydrogène et 13% d'oxygène environs. C'est l'unique planète orbitant autour de Badran, une naine rouge. Elle possède trois satellites naturels, Ako, Galès et Badin, ayant de profonds effets sur l'agitation de l'océan.
Planète Mère Uz
Ancienneté: 242.000 ans environs.
Condition de vie: Les Bolbocks vivent dans l'eau.
Régime alimentaire: Piscivore.
Description Physique:Piscis commmunis cum sciencia est, contrairement à son nom, un amphibien ; doté de deux membres inférieurs qui constituent la base de son corps, en proportion environ de moitié, prolongés en haut par le tronc puis la tête. Disposant de deux membre ssupérieurs, se terminant chacun par une main, ce qui lui permet de saisir et manipuler ; disposant d'organes sexuels ; à la couleur d'écailles empruntant les degrés du vert, du rouge et du bleu ternes ; aux yeux globuleux empruntant toutes les teintes du bleu, du vert et du rouge; doté de nageoires au niveau du dos, des épaules et des cuisses. Il possède aussi un appendice caudale (50 centimètres environ) l'aidant à se propulser dans l'eau et à garder l'équilibre sur terre.
Conditions biologiques: Les Bolbocks sont des ovipares, c'est à dire qu'ils pondent des œufs. La fécondation est externe, les gamètes se mélangeant à proximité des deux Bolbocks, après quoi ils cachent les œufs (pas plus de trois par ponte) dans leur demeure en général, jusqu'à ce que les petits éclosent, généralement au bout de 5 à 6 mois. Après l'éclosion, les jeune Bolbocks sont sous forme de larve, qui se nourrissent des reserves de nourriture de l'oeuf qu'ils transportent avec eux dans une sorte de "sac", puis par la suite, en mangeant du zooplancton. Cette période larvaire dure 3 à 4 semaines, période durant laquelle la larve se métamorphose pour prendre l'apparence des jeunes de son espèce, c'est à partir de ce moment qu'il est considéré comme un Bolbock et prit en charge par ses parents. Le jeune Bolbock grandit jusqu'à l'âge moyen de 12 ans (commun aux deux sexes) et est alors considéré comme adulte. La maturité sexuelle est atteinte aux alentours de 13 ans, pour une espérance de vie actuelle d'environ 70 ans. Ils sont d'une taille, à l'âge adulte, pouvant aller d'environ 1,30 à 1,60m. Ils tolèrent des températures situées entre -20 et +25°C, la température externe optimale étant 6°C (dans l'eau) environs. Les Bolbocks sont dotés de deux mains palmées, contenant chacune 3 doigts avec pouces opposable. Ce sont des créatures à sang froid.
Relations avec les autres races: (il est à noter que c'est là la vision générale du gouvernent, non du peuple, sauf précision inverse)
Humains: les Humains sont ceux qui ont réussi à nouer les relations les plus étroites avec les Bolbocks, lors de la Coalition de la guerre des Apostats. Bien que n'ayant duré que peu de temps, elle a été une coopération positive, et bien qu'elle fut suivie d'une guerre entre les deux peuples, ce fut le cas de tous durant la guerre des Apostats. Cependant, l'attitude isolationniste des Bolbocks fait que très peu de liens ont été maintenus, pour ainsi dire aucun, si ce n'est quelques accords commerciaux. D'une manière générale, les Bolbocks voient les Humains avec méfiance, mais pas plus qu'une autre espèce.
Kralls: aucun lien, pour ainsi dire, ne relient ces deux races. Si ce n'est la méfiance et le dégoût que les Bolbocks éprouvent pour les Kralls et leur "barbarie".
Umolans: la perfidie des Umolans n'est pas clairement mise à jour pour les Bolbocks... en vérité, ils s'en moquent, tant qu'ils les laissent en paix... ils évitent le plus possible les liens avec eux et s'en méfient.
Emidyns: les Emidyns sont agaçants pour les Bolbocks. Leur curiosité et leur habitude de vouloir en savoir plus les dérangent au plus au point, ils ne savent pas si c'est afin de recueillir des informations vital, ou totalement désintéressé... et même, si c'est le cas, ils sont quand même agaçant, quoique sympathique.
Faïdins: fidèles à leur politique isolationniste, les Bolbocks ont décidés de ne pas intéragir avec les Faïdins, malgré leur puissance. Au final, ils les voient comme assez imbus d'eux-mêmes, pour se prendre pour les maîtres du Conclave... quoique, ce n'est pas forcément faux.
Yanghelaenee: Les Yanghelaenee sont à l'origine de la guerre des Apostats. Les Bolbocks n'ont aucun liens avec eux, ils les considèrent comme des fauteurs de troubles et des destructeurs en puissance.
Système Politique: Les Bolbocks font partis de l'Etat Libre et Meritant du peuple Bolbock. Il s'agit avant tout d'une méritocratie au fonctionnement relativement simple: une chambre prend toutes les décisions concernant la nation des Bolbocks, cette chambre est composée de plusieurs représentants, plusieurs ministres, chacun dans une catégorie (science, diplomatie, armée... etc). Comme l'indique le nom de ce gouvernement, seul le plus méritant est accepté. Aussi, seul le plus grand scientifique est désigné comme participant à la Haute Chambre, en tant que délégué des Sciences. Pareillement, seul le plus grand général ou amiral est désigné délégué de l'armée etc...
Chacun de ces délégués a derrière lui le soutien de tout un cabinet, qui, pareillement, est désigné par le mérite. Ainsi, en principe, seuls ceux dont les capacités leur donne le mérite d'avoir le pouvoir l'obtiennent.



Les Bolbocks sont laconiques et naturellement méfiants envers ceux qu'ils ne connaissent pas. C'est un peuple prudent et qui met beaucoup de temps à faire confiance. Parallèlement, ils ne recherchent absolument pas le contact avec les autres peuples, mais sont très fidèle à leur propre peuple, ils vivent en autonomie. Les Bolbocks sont très respectueux de leur environnements et le protège autant qu'ils le peuvent, la plupart d'entre eux sont attirés par une vie tranquille où ils pourraient découvrir et s'émerveiller de tout ce qui concerne les fonds marins. En fait, les Bolbocks voient les autres races comme une gêne à leur prospérité, un danger qui pourrait briser leur tranquillité et leur train de vie, un facteur dangereux non contrôlable et incompréhensible. Les Bolbocks sont réservés d'une manière générale, même entre eux, mais pour autant, ils sont bienveillants envers leurs semblables et n'hésiteront pas à les aider, même si ils se montrent après coup timide et gêné d'avoir interféré dans leurs affaires.
Le régime des Bolbocks est très efficace, bien qu'il puisse être légèrement corrompu, par le simple jeu du "pistonnage" comme on le dit couramment, mais en général, la machine fonctionne correctement et seuls les plus méritants arrivent au pouvoir. Cependant, cela pose un problème: le militaire le plus méritant ou le scientifique le pus reconnu de son époque n'est pas forcément accordé à la réalité de tous le sjours que traverse le peuple, ce qui pose parfois des problèmes.
Technologiquement parlant, les Bolbocks sont totalement respectueux de leur environnement, ils utilisent des énergies dérivée de l'eau, du vent, du rayonnement solaire... leurs vaisseaux sont, tout comme ceux des Umolans, propulsés à l'aide de plasma, et les armes qu'ils utilisent sont basée sur l'utilisation d'électricité.
Quand à leur ambition générale, elle est de vivre en paix. Les Bolbocks souhaitent par dessus tout progresser dans leur coin, vivre tranquillement sans que personne ne les dérange, poursuivre leur existence sans complication politique ou économique apportée par les étrangers.


Dernière édition par MJ le Lun 1 Juin - 18:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://systema4321.forumactif.org
MJ
Admin
avatar

Messages : 168
Date d'inscription : 26/07/2008

MessageSujet: Re: -Les races   Lun 13 Oct - 0:38

Les Yanghelaenees:



Nom: Nom scientifique: Insecta Alvum Conscent Singularis. Nom commun : Yanghelaenee, l'Essaim conscient. (I-an-gué-lait-ni)
Système: Système Optimal
Planète Natale: Planète Nar Mara, rayon équatorial de 5.978 kilomètres environs, gravité à la surface de 0.88G, les températures vont de -12°C a +78°C, avec une moyenne de 34°C. La surface est recouverte à 64% d'océans d'eau salée, le reste formant 4 continents, plusieurs archipels et étendues d'eau douce. L'atmosphère se compose à 84% d'azote, 12 % d'oxygène environs. C'est l'un des 56 satellites de la planète gazeuse Far Adra, la plus proche planète de l'Etoile (Naine rouge). Elle ne possède aucun satellite naturel.
Planète Mère: Nar Mara
Ancienneté: 98.000.000 d'années environ
Condition de vie: les Yanghelaenee ont besoin d'Azote et d'Eau.
Régime alimentaire: Omnivore.
Description Physique: Les Yanghelaenee sont assez dur à décrire, étant donné que l'espèce est constituée de plusieurs sous-espèces. Les plus connues et vues sont les suivantes, dans l'ordre d'apparition lors de la création d'un nouvel essaim :
-les reines (ou Quareenheal), elles sont largement les moins nombreuses, il y en a quelques centaines sur chaque planète, en générale, une pour chaque grande ville et ses environs. Ce sont elles qui pondent les œufs et permettent à l'espèce de survivre. Elles font parties du corps diplomatique. Ce sont elles qui créent les ruches. Elles font généralement 4 mètres de long, 1m40 de haut pour 2.000 kilos environs.
-les ouvrières (ou Badryhael), elles sont asexuées comme tous les Yanghelaenee, en dehors des princes/ses et reines, et les représentantes les plus nombreuses des Yanghelaenee. Leur tête culmine à 1m40 et elles font 1m50 de long, pour une cinquantaine de kilos. Comme leur nom l'indique, ce sont elles qui travaillent dans la société de l'Essaim conscient. Elles fabriquent tout ce qui doit l'être fabriqué.
-les éclaireuses (ou Weehnghanl), ce sont les troisièmes à être créés dans un essaim, et sont très utiles. Leur tête culmine à 1m20, et elles font 1 mètre de long. Contrairement aux autres membres de l'essaim, les Weehnghanl sont dotés d'ailes, d'où leur rôle d'éclaireuses, leur permettant de surveiller les alentours et de chercher les ressources et les proies possible sur le terrain. De plus, une jeune ruche en danger fera toujours appel à ses éclaireuses pour se défendre, bien que moins robustes et puissantes que les soldats, elles sont très capable de poser un sérieux problème à leurs adversaires, les griffes qui ornent leurs pattes inférieurs le prouvent suffisamment.
-les soldates (Sossaenhyl), elles sont le signe d'un essaim bien installé et ont pour charge de garantir sa défense. Leur tête culmine à 1m70, et elles font 2 mètres de long. Leurs membres antérieurs ne peuvent pas leur servir à se déplacer, et sont en fait des sortes de lames naturelles, comme celles de mantes religieuses. Les soldates sont capable d'écarter légèrement leur carapace de chitine pour laisser un espace sur le côté, entre leurs deux premières paires de pattes. De là, elles peuvent contracter leurs puissant muscle pour projeter des sortes d'épines. Les soldates sont puissantes et robustes, et sont la première ligne de défense, et d'assaut.
-les princes/ses (ou Heizdanea), ce sont les seuls Yanghelaenee sexués. Leur apparence est similaire à celle des ouvrières, sauf qu'ils/elles sont plus grand(es), et ont une apparence plus "noble". Leur rôle est d'assurer les liaisons diplomatiques entre les différentes essaims autonomes, et avec les autres espèces. Leur conscience est pleinement développée et totalement autonome de l'essaim. Et leur rôle final et la reproduction, menant à la mort pour les mâles, tandis que les femelles doivent remplacer les reines décédées ou créer de nouveaux essaims.
-les artilleuses (Tykkhymeaeas) sont une classe particulière de combattantes qui, bien que vital, est assez rare par rapport à la multitude des autres espèces. Elles font au moins 6 à 7 mètre de haut, pour une dizaine de long. Elles se déplacent sur leurs longues et fines pattes et ont une tête et un corps étrangement fin (un mètre tout au plus) par rapport à leur taille entière. En fait, leur abdomen représente plus de 50% de leur taille totale, entre 5 et 6 mètres de long pour 5 de haut. Il contient une poche emplie d'un acide corrosif que l'artilleuse peut envoyer en contractant des muscles puissants. Comme leur nom l'indique, elles sont l'équivalent organique de l'artillerie des autres espèces.
-les transporteuses (Ovaeleeen) sont les moins agressives de tout l'essaim conscient, et sont assez peu nombreuses en comparaison du reste. Elle font 6 à 7 mètres de haut pour une quinzaine de long. Elles sont, elles aussi, dotées d'aîles géante qui leur permettent d'assurer leur rôle de transport de troupes pour leurs cousines plus petites. Autre particularité: elles sont capable de survivre dans l'espace, ce qui leur donne aussi le rôle de barge d'assaut quand un vaisseau adverse est attaqué.
-les chasseresses (Frylyth) sont assez semblable aux transporteuses en de nombreux points: elles sont relativement peu nombreuses. Elles font en général 4 mètres de haut pour 7 de long. Comme les transporteuses elles sont dotées d'ailes géantes qui leur permettent de se déplacer à grande allure dans l'atmosphère, mais elles ne se limitent pas qu'à cela, l'espace est leur terrain de jeu favoris où elles exercent leur agressivité naturelle en tant que chasseurs pour protéger les flottes qui transportent les leurs.
Conditions biologiques: Les Yanghelaenee sont ovipares, c'est à dire qu'ils pondent des œufs. Le temps d'incubation en degrés-jour varie selon les sous-espèces, des ouvriers mettront une moyenne de 680 degrés-jour, soit 20 jours sur Nar Mara, tandis qu'une artilleuse a besoin de 2000 degrés-jour, soit 60 jours. Quand l'œuf éclot il en sort une larve qui au bout d'un mois pour les ouvrières et presque six pour les artilleuses, deviendra une nymphe, avant de finalement atteindre son apparence adulte en quelques semaines. Les sujets sexués de l'espèce atteignent leur maturité dés l'âge adulte, soit dés après le stade de nymphe. Les tailles ne varient que très peu parmi les membres d'une même caste, de 5 à 7 centimètre au plus pour des ouvrières, et une quinzaine de différence pour une artilleuse, par exemple. Les températures acceptables vont de 5°C à +50°C. Les Yanghelaenee sont tous dotés de trois paires de pattes, mais ne se dressent généralement que sur leurs deux paires arrières. Ce sont des créatures à sang-froid, n'ayant qu'une ossature externe, sous la forme de carapace de chitine. Elles peuvent pratiquer la trophallaxie, c'est à dire qu'elles peuvent stocker des aliments dans une "poche", une sorte d'estomac secondaire, pour en faire don aux leurs. C'est l'une des manières de socialiser les plus courantes de l'espèce.
Relations avec les autres races: (il est à noter que c'est là la vision générale du gouvernent, non du peuple, sauf précision inverse)
Humains: première espèce rencontrée par les Yanghelaenee, les Humains sont valeureux au combat et d'un naturel expansionniste. Ils peuvent représenter un certain danger aux yeux des Yangelaenee, cependant ils ne sont pas assez nombreux et organisés. D'une manière générale, els relations entre les deux peuples sont tendues. Mais, bien que l'Humain de base en veuille aux Yanghelaenee, le citoyen de base de l'essaim conscient n'a aucun à priori négatif.
Kralls: un peuple peu développé et peu étendu. Les Yanghelaenee sont impressionné par les Kralls pour leur force, leurs liens, leur fierté tribale, leur loyauté... tout cela leur vaut le respect de l'essaim conscient.
Umolans: les Yanghelaenees n'ont pas d'à priori sur les Umolans, ils savent qu'ils ont une certaine influence, mais préfèrent ne pas vraiment traiter avec eux, de peur que leur réputation déjà peu flamboyante en pâtisse plus encore.
Emidyns: les différences de cultures entre les deux peuples sont telles, pour les Yanghelaenees, que traiter avec les Emidyns est difficile. Les créatures gazeuses se montrent trop imprévisibles, curieuses, indépendantes pour qu'ils osent vraiment traiter avec eux ou leur faire confiance. Les Yanghelaenees restent sur la défensive.
Faïdins: les Yanghelaenees entretiennent d'étranges rapports avec les Faïdins: la guerre les as laissé sur une fin non-décidées... alors, ils se demandent si ils étaient assez puissants pour les tenir en échecs, ou si les Faïdins n'avaient pas mobilisée toute leur puissance. C'est un véritable casse-tête pour les dirigeants de l'essaim conscient qui craignent une nouvelle guère à l'issue incertaine.
Bolbocks: les Bolbocks ne sont guère présent dans l'esprit de l'essaim conscient. Lors de la guerre, ils se sont montrés des ennemis acharnés et résignés, auprès des Humains, mais le manque de socialisation des deux races les tiens très à l'écart l'une de l'autre, ainsi les Yanghelaenee n'ont pas spécialement d'à priori sur les Bolbocks.
Système Politique: Les Yanghelaenee forment un régime politique de type régime d'assemblée, à plusieurs étages. C'est à dire que sur chaque planète il y a une assemblée regroupant des membres de chaque essaim-ville, avec quelques princes/ses. Puis, parmi cette assemblée sont sélectionnés des membres qui participent à l'assemblée de l'espèce entière, le tout afin de maintenir une certaine hégémonie, bien que l'indépendance au niveau planétaire, puis métropolitain, reste très marquée.



La conscience collective des Yanghelaenees n'est plus qu'un lointain souvenir qu'aucun ne regrette, pas même les dirigeants: du temps de la conscience collective, il n'y avait pas de dirigeants ! L'arrivée de la conscience individuelle n'a, contrairement à ce que beaucoup croient, pas causé trop de problème, bien que l'on puisse croire que la nature même des Yanghelaenee, celle de colonie insectoïde gérée par une reine soit incompatible avec un tel état de développement. Bien qu'ils soient individuellement conscient, la plupart restent très lié à l'état de colonie, pour eux, la ville de laquelle ils sont nés est leur véritable foyer, leur maison qu'ils doivent défendre jusqu'à la mort, ce sentiment est encore plus présent pour la reine. Étrangement, on assiste parfois à une attitude totalement contraire, on a déjà vu des complots fomentés par des groupuscules d'extrémistes Yanghelaenee: à plusieurs reprises dans leur histoire, des reines ont été assassinées par des "marginaux" comme signe de protestation contre l'embrigadement naturel de leur peuple, contre l'existence même de la ruche. Ces cas sont bien heureusement rares et la plupart des membres de l'essaim conscient profitent d'une vie faite de travail au nom de la ruche et d'une franche camaraderie fraternelle. En effet, les Yanghelaenees portent cette dualité: a la fois leur nature en fait la race la plus agressive, une vie d'invasion et de conquête de nouveaux territoires pour assurer la pérennité de l'essaim, ils considèrent comme un besoin, une seconde nature, le fait de s'étendre, de coloniser de nouveaux territoires. Et, malgré le fait qu'ils soient conscient et donc capable de se temporiser, leur réponse première face à l'inconnu et l'envahisseur sera l'agressivité. D'une autre part, c'est aussi une espèce très sociale, qui tissent très facilement des liens très forts avec les siens. Ceci se prouve par le fait qu'ils partagent la même nourriture, ils s'entre-aident ainsi, tissant des liens très fort.
Le gouvernement gérant les Yanghelaenee leur correspond particulièrement, puisqu'au travers de leurs délégués, chaque ville, chaque entité-essaim a droit à la parole sur la planète, et au niveau de l'espèce, chaque planète a son importance et peut donner son avis. Mais, parallèlement, chaque planète est assez indépendantes des autres et peut agir de son côté, dans les limites du raisonnable, sans quoi elle pourrait se retrouver mise au banc de la société, une situation très dangereuse puisque ces planètes ne tardent généralement pas à être dévorées par les autres membres de l'essaim conscient.
Les Yanghelaenee possèdent quelques technologie, telle que celle qui leur permet de mouvoir leurs vaisseaux, de produire de la nourriture à la chaîne, mais tout cela reste très limité, puisque naturellement, leurs organismes sont dotés de ce dont ils ont besoin. En fait, la société des Yangehelaenee est une société très fortement industrialisée, basée sur la force des milliards d'ouvrières qui la compose. Militairement parlant, ils font juste usage de leurs corps et de leurs armes naturelles, ce qui suffit très largement à vaincre la plupart de leurs ennemis. Leurs vaisseaux sont aussi le lieux de vie d'une variété particulière d'artilleuses: ces artilleuse géantes, nourries à outrance lors des premiers stade et qui atteignent une taille tout simplement démesurées, passent leur vie entière dans les vaisseau, leur énorme abdomen passé dans un orifice prévu à cet effet et qui sera soumis aux rigueurs de l'espace. En plus de leur immense taille, elle produisent et contiennent bien plus d'acide qu'une artilleuse normale, et un acide bien plus corrosif, capable d'abîmer le plus résistant des vaisseaux.
Globalement, l'ambition des Yanghelaenee est de s'étendre, de former le plus grand empire ayant jamais existé, d'être les plus répandu possible pour assurer leur survie, pour assurer leur évolution, leur existence et répandre leur modèle de vie bien plus efficace que celui des autres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://systema4321.forumactif.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: -Les races   

Revenir en haut Aller en bas
 
-Les races
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [SPOILER] Les 2 races surpuissantes
» [Jeu] Stargate: La guerre des races
» Equilibrage des races
» Races en Fantasy
» Répertoire des races ovines du Monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ermaghest :: Hors Jeu :: Ermaghest-
Sauter vers: